Le Coronavirus peut-il être dangereux pour les femmes enceintes et les nouveaux-nés ?

le coronavirus chez la femme enceinte

À l’heure du confinement et à l’heure où le Coronavirus se répand aujourd’hui dans le monde entier, de nombreuses femmes enceintes doivent aujourd’hui se poser des questions concernant les effets du virus sur le fœtus.

Les jeunes mamans de nourrissons doivent également s’interroger sur les risques pour leur bébé. Peu à peu, des données venant de Chine sur les effets du COVID-19 sur la femme enceinte et sur son bébé semblent pour l’instant plutôt rassurantes puisqu’aucune complication grave n’a été recensée pour l’instant concernant la dangerosité sur la maman et le fœtus. Mais dans le doute, il convient de rester prudent. Nous allons tenter ici de répondre à certaines de leurs questions. Être enceinte et contaminée par le virus présente-t-il un risque dans la première semaine de grossesse ou dans le premier trimestre ? Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le virus à l’enfant qu’elle porte ?

En début de grossesse, peut-il y avoir des complications sur l’embryon, un danger de fausse couche pour les futures mamans ? En fin de grossesse, il y a-t-il des risques d’accouchement prématuré ? Après l’accouchement, l’allaitement peut-il encore être poursuivi si la maman est affectée ? Quels sont les risques pour les touts petits ? Quelles précautions doivent être prises pour éviter la contamination entre la mère et l’enfant ?

Nous tenons à préciser que ces informations peuvent régulièrement. En effet, il est difficile d’avoir une vision claire et des études sérieuses sur les conséquences d’une contamination au COVID-19. On s’interroge toujours également sur les effets de cette infection d’un point de vue neurologiques et sur le système nerveux.

Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le virus à l’enfant qu’elle porte?

À ce jour, il existe quelques cas connus en Chine de contamination d’un nouveau-né à sa naissance. Mais il est impossible de dire si la transmission infectieuse s’est faite pendant la grossesse ou juste au moment l’accouchement. Nous savons que le virus se propage aujourd’hui essentiellement par les sécrétions (salive, échange de poignées de main…). Aucun virus pour l’instant n’a été détecté dans le placenta ou le liquide amniotique.

Il est donc peu probable que le virus covid-19 puisse être transmis au fœtus daIl est donc peu probable que l’épidémie du COVID-19 puisse être transmise au fœtus dans le ventre de sa mère. De plus, le 16 mars 2020, il a été publié une nouvelle étude chinoise dans la revue Frontiers in Pediatric et elle se veut plutôt rassurante. En effet, sur quatre naissances de bébé dont la maman a été infectée par le coronavirus, aucune anomalie n’a été détectée en maternité. Les bébés n’ont pas développé de symptômes graves, pas de douleurs particulières ni de malformation.

Il y’a-t-il un risque d’accouchement prématuré pour les personnes infectées par le coronavirus ?

Encore une fois, peu d’études permettent de dire s’il y a un risque plus élevé d’accouchement prématuré pour les femmes enceintes. La complication prénatale n’est pour autant jamais à écarter. On sait par exemple que des fièvres élevées pendant le premier mois de grossesse peuvent avoir des conséquences sur le fœtus. À un stade plus avancé de la grossesse, une forte fièvre peut avoir des conséquences sur le développement du bébé dans l’utérus et peut même parfois provoquer un accouchement prématuré.

Les autorités chinoises recommandent ainsi d’effectuer un test de dépistage systématique et d’avoir un suivi gynécologique renforcé des femmes enceintes tout au long de leur grossesse. Dans le cadre de votre suivi de grossesse, le gynécologue ou la sage-femme pourra vous proposer une échographie de contrôle. Mais la meilleure des choses à faire est bien évidemment de se protéger et de protéger les gens qui nous entourent. Les femmes enceintes et leur entourage doivent plus encore respecter des règles d’hygiène strictes et les gestes barrières.

Le Coronavirus peut-il être dangereux pour les femmes enceintes et les nouveaux-nés ?
Le Coronavirus peut-il être dangereux pour les femmes enceintes et les nouveaux-nés?

L’allaitement peut-il encore être poursuivi si la maman est affectée ?

À ce jour, aucune présence du virus n’a été détectée dans le lait maternel. Le lait maternel contenant un grand nombre d’anticorps qui permettent de lutter contre les infections, il est donc vivement recommandé aux femmes en bonne santé d’allaiter leur bébé. Ainsi, de nombreÀ ce jour, aucune présence du virus n’a été détectée dans le lait maternel. Le lait maternel contenant un grand nombre d’anticorps qui permettent de lutter contre les infections, il est donc vivement recommandé aux femmes en bonne santé d’allaiter leur bébé. Ainsi, de nombreux anticorps seront fournis au bébé et l’aideront à lutter contre les infections.

Si la mère est infectée et trop faible pour nourrir son bébé directement au sein, elle peut toujours continuer d’allaiter en tirant son lait.
Dans les deux cas, la maman allaitante doit se laver les mains et les seins avant et après l’allaitement et bien désinfecter toutes les surfaces en contact avec le nourrisson (tire-lait, tétine…).

Quels sont les risques pour les nouveaux nés ?

À ce jour, le risque d’infection épidémique pour les touts petits n’est pas encore très connu. Il s’agit donc avant tout d’observer la plus grande prudence et de redoubler de vigilance. Les effets du coronavirus sur les nourrissons ne sont pas connus à long terme également. Certains des bébés qui ont été infectés par le coronavirus ont eu besoin d’une aide respiratoire à la naissance, mais celle-ci a été de courte durée. Et aucun décès dû au COVID-19 à l’heure actuelle n’a été relevé. Les données cliniques étant très peu connues aujourd’hui, il est donc nécessaire avant tout de penser à bien désinfecter les objets en contact avec bébé et d’essayer le plus possible de respecter les gestes barrières.

Quelles précautions doivent être prises pour éviter la contamination entre la mère et l’enfant?

La meilleure protection pour la future maman ou pour le futur bébé est bien évidemment comme toujours le respect strict des gestes barrières.
– se laver les mains régulièrement.
– porter un masque et des gants.
– désinfecter les objets en contact avec bébé (sucette, tétine,…).
– éviter de trop embrasser bébé (même si cela peut être difficile !).
– éviter le plus possible le contact de bébé avec l’extérieur en évitant notamment les endroits surpeuplés pour la promenade de votre tout-petit.

Quoiqu’il en soit, éviter le plus possible les contacts avec des personnes autres que le papa et la maman.
Si votre bébé a des frères et sœurs, pensez à les maintenir à distance et éviter qu’ils soient en contact physique avec votre tout-petit par des bisous ou des câlins par exemple.
Un dernier conseil que nous pouvons vous donner est de respecter une hygiène stricte dans la maison : aérer souvent, laver régulièrement les draps du lit de votre enfant, ses doudous, et ses vêtements.


Si vous avez un matelas Bio-Soft Dodonaturel, rappelez-vous qu’il complètement lavable et donc par conséquent hyper hygiénique. Vous pouvez laver la housse en coton bio en machine à 40° et également laver l’intérieur du matelas en le passant sous la douche.


N’oubliez pas que la meilleure protection contre le coronavirus est le respect des gestes barrières par tous : parlez-en autour de vous afin que chacun puisse être informé et agir en conséquence. Ce n’est que parce que chacun respectera ces règles que nous viendrons à bout de ce virus qu’est le coronavirus.

Pour les femmes enceintes ou pour les jeunes mamans, une seule consigne : restez chez vous !

Le Coronavirus peut-il être dangereux pour les femmes enceintes et les nouveaux-nés ?

Les jeunes mamans de nourrissons doivent également s’interroger sur les risques pour leur bébé. Peu à peu, des données venant de Chine sur les effets du COVID-19 sur la femme enceinte et sur son bébé semblent pour l’instant plutôt rassurantes puisqu’aucune complication grave n’a été recensée pour l’instant concernant la dangerosité sur la maman et le fœtus

Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le virus à l’enfant qu’elle porte?

À ce jour, il existe quelques cas connus en Chine de contamination d’un nouveau-né à sa naissance. Mais il est impossible de dire si la transmission infectieuse s’est faite pendant la grossesse ou juste au moment l’accouchement. Nous savons que le virus se propage aujourd’hui essentiellement par les sécrétions (salive, échange de poignées de main…). Aucun virus pour l’instant n’a été détecté dans le placenta ou le liquide amniotique.

Il y’a-t-il un risque d’accouchement prématuré pour les personnes infectées par le coronavirus ?

Encore une fois, peu d’études permettent de dire s’il y a un risque plus élevé d’accouchement prématuré pour les femmes enceintes. La complication prénatale n’est pour autant jamais à écarter. On sait par exemple que des fièvres élevées pendant le premier mois de grossesse peuvent avoir des conséquences sur le fœtus. À un stade plus avancé de la grossesse, une forte fièvre peut avoir des conséquences sur le développement du bébé dans l’utérus et peut même parfois provoquer un accouchement prématuré.

L’allaitement peut-il encore être poursuivi si la maman est affectée ?

À ce jour, aucune présence du virus n’a été détectée dans le lait maternel. Le lait maternel contenant un grand nombre d’anticorps qui permettent de lutter contre les infections, il est donc vivement recommandé aux femmes en bonne santé d’allaiter leur bébé. Ainsi, de nombreÀ ce jour, aucune présence du virus n’a été détectée dans le lait maternel. Le lait maternel contenant un grand nombre d’anticorps qui permettent de lutter contre les infections, il est donc vivement recommandé aux femmes en bonne santé d’allaiter leur bébé. Ainsi, de nombreux anticorps seront fournis au bébé et l’aideront à lutter contre les infections.

Quels sont les risques pour les nouveaux nés ?

À ce jour, le risque d’infection épidémique pour les touts petits n’est pas encore très connu. Il s’agit donc avant tout d’observer la plus grande prudence et de redoubler de vigilance. Les effets du coronavirus sur les nourrissons ne sont pas connus à long terme également. Certains des bébés qui ont été infectés par le coronavirus ont eu besoin d’une aide respiratoire à la naissance, mais celle-ci a été de courte durée.

Quelles précautions doivent être prises pour éviter la contamination entre la mère et l’enfant?

La meilleure protection pour la future maman ou pour le futur bébé est bien évidemment comme toujours le respect strict des gestes barrières.
– se laver les mains régulièrement.
– porter un masque et des gants.
– désinfecter les objets en contact avec bébé (sucette, tétine,…).
– éviter de trop embrasser bébé (même si cela peut être difficile !).
– éviter le plus possible le contact de bébé avec l’extérieur en évitant notamment les endroits surpeuplés pour la promenade de votre tout-petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}