Les 5 avantages d’un lit Montessori pour votre bébé

Lit cabane Montessori pour enfant

Créée vers le début du 20e siècle par le médecin et éducatrice italienne Maria Montessori, la Méthode Montessori a pour principe de changer le système éducatif et de garde des enfants. Elle se base sur le respect de l’indépendance et de la liberté de l’enfant.

La Méthode évoque la création d’une chambre respectant certaines règles dont la plus importante est que l’enfant dort dans un lit déposé au ras du sol. L’enfant doit être capable de se déplacer seul dans sa chambre. Le lit est synonyme d’obligation, l’enfant doit descendre du lit pour atteindre un autre point de sa chambre. Ce qui limite ses mouvements et son indépendance.

Maria Montessori

Le lit est la pièce maîtresse de la chambre à coucher, c’est la raison pour laquelle son choix doit être fait avec soin. Les lits « Montessori » sont très tendance actuellement, non seulement à cause de son design qui apporte une touche assez moderne à la chambre des enfants, surtout grâce aux bienfaits que cela procure aux enfants.

Pourquoi préconise t’on la méthode Montessori pour l’enfant ?

En développant la méthode Montessori, l’éducatrice Maria Montessori a voulu remodeler l’éducation des enfants. Elle a mis au point un modèle de lit qui aidera à mieux grandir. De quoi s’agit-il au juste ? Quels avantages les parents en tirent-ils avec ce type de lit ? Les points importants à connaître à ce sujet dans cet article.

Qu’est-ce que le lit Montessori ?

Le lit Montessori a été mis au point suite à une étude comportementale que la praticienne a réalisée sur les enfants, en analysant leur quotidien. Elle a voulu analyser leur développement psychique et physique. De cette étude, elle a mis au point sa propre méthode d’enseignement que de nombreux établissements scolaires adoptent comme système d’éducation en ce moment.

Le lit Montessori est l’une des nombreuses solutions visant à optimiser le développement mental et moteur d’un enfant. À l’origine, le lit Montessori était un simple sommier déposé sur le sol permettant à l’enfant de faire la sieste durant l’après-midi. Le concept reste le même, mais le design du lit à fortement évaluer au fil des années. Le meuble se décline désormais en plusieurs modèles. Il est même possible de créer soi-même le lit Montessori de son enfant avec quelques notions de bricolage.

Pourquoi acheter un lit Montessori pour bébé ?

Vers l’indépendance de l’enfant

Avec un lit Montessori, l’enfant acquiert une plus grande liberté de mouvement. Il peut se lever et se coucher sur son lit à sa guise et avec aisance. Il peut utiliser son lit comme une aire de jeux supplémentaires. L’enfant reste actif dans sans chambre. Le lit Montessori efface l’image de l’enfant confiné dans son berceau ou dans une chaise haute.

Le lit Montessori aide l’enfant à être plus autonome. Il dépendra moins de ses parents ou d’une autre personne de s’occuper de lui-même. Il décide lui-même qu’il doit faire une sieste, car il n’aura qu’à s’allonger sur son lit pour trouver le sommeil. Il prend lui-même ses propres décisions même s’il est encore de bas âges. Il pourra sortir du lit doucement et reprendre ses activités dès qu’il est réveillé au lieu de pleurer seul dans son berceau en attendant que quelqu’un le remarque.

Pour respecter sa dignité

Les besoins naturels de l’enfant sont mieux pris en compte avec le lit Montessori. Il n’est pas obligé de faire quelque chose qu’il ne veut pas, parce qu’il est confiné dans son berceau ou sur un lit classique. Malgré le fait que le sommeil est important pour la croissance de l’enfant, il n’est pas nécessaire de batailler avec lui pour l’endormir. Il trouvera tout de suite son aise dans le lit. Dans un berceau, il se sentira oppressé avec les barreaux qui l’entourent. Il est tout à fait normal qu’il demande à en sortir en pleurant.


Pour lui offrir un lit plus confortable.

Le lit Montessori apporte plus de confort qu’un lit classique. Même le rituel du coucher est plus simple, car cela se passe directement dans la chambre de l’enfant et dans son lit. La mère peut s’allonger à côté de son enfant sans qu’elle envahisse son espace. Avec la méthode Montessori, la chambre est aménagée selon les besoins et les désirs de l’enfant, contrairement aux chambres d’enfant classiques. Les meubles sont à sa hauteur, lui permettant de les utiliser quand il sort de son lit. L’environnement de la chambre sera plus adapté et donc plus confortable.


Pour plus de sécurité dans la chambre


Les risques d’accident sont moindres avec le lit Montessori, surtout les chutes depuis le lit pour les enfants en bas âge. L’enfant pourra également jouer en toute sécurité dans sa chambre. Les risques de blessures sont moindres, car le lit ne contient que très peu d’angles vifs. Il n’a pas besoin d’être surveiller quand il joue dans sa chambre, même sur le lit.


Pour permettre au parent d’avoir un peu plus de temps pour eux.


Avec le lit Montessori, l’enfant dort mieux, ce qui signifie que les parents aussi peuvent profiter de quelques heures de sommeil. L’enfant n’a pas besoin de crier au milieu de la nuit s’il veut quelque chose. Il n’a pas besoin que l’un de ses parents le sorte de son lit, puisqu’il peut en descendre seul et jouer dans sa chambre en attendant que toute la maison se réveille. Il pourra même se remettra au lit s’il est fatigué.

Lit Montessori
Le lit cabane Montessori

Un lit Montessori pour bébé, à quel âge ?

La méthode Montessori privilégie l’autonomie et l’indépendance de l’enfant. Chaque action en relation avec la méthode influe sur l’éducation sensorielle de l’enfant. Les lits à barreau ne sont pas préconisés même pour les lits à barreau. Le plus important est que l’enfant puisse avoir une liberté de mouvement dans son espace à tout moment.

Le contact avec le sol lui permet de mieux se concentrer dans ce qu’il fait. Il acquiert une motricité assez avancée par rapport aux autres enfants dormant dans des lits à barreaux. Ce type de lit a une structure ouverte des deux côtés.

La pédagogie Montessori préconise le cododo à la naissance, car l’enfant a encore besoin de la présence de sa mère. En grandissant, il aura acquis certains repères qui lui permettent de dormir seul. À ce moment, vous pourrez le coucher sur un matelas au sol. À son plus jeune âge, les risques de chutes sont moindres, car l’enfant ne bouge que très peu.

Vous pouvez ajouter un toppocino sur le matelas pour qu’il puisse dormir sous un même niveau de température tout au long de la journée. L’âge idéal pour utiliser le lit Montessori dépend donc de son développement moteur. En général entre 6 et 18 mois, mais cela, varie en fonction de chaque enfant.

Un lit Montessori pour nouveau-né

Le temps de choisir le lit pour sa chambre est enfin arrivé et vous demandez quel modèle de lit lui convient le mieux. Le lit Montessori a fait ses preuves au niveau des crèches et des maternelles, donc pouvez l’adopter aussi chez vous. Si à la naissance l’enfant est mieux avec sa mère, cela ne vous empêche pas de lui trouver un pour quand il est plus grand. Sachez qu’un bébé ne trouve rien d’épanouissant dans une chambre remplie d’image et de figurines dessins-anisés.

Au contraire, cela pourrait perturber son développement sensoriel et cognitif. Jusqu’à ses trois mois, il est préférable d’utiliser un simple matelas posé au ras de sol ou un lit cabane. Il pourra retrouver ses aises facilement et se sentira plus en confiance. Puisqu’il passera la majeure partie de son temps à dormir, il appréciera de le faire sur le matelas. Il aura une totale liberté de mouvement sur le lit.

Un lit Montessori pour bébé à 3 mois

Il faut comprendre que le lit Montessori proprement dit n’existe pas. Le concept est inclus dans la méthode. À l’âge de 3 mois, l’enfant commence à avoir la bougeotte. Sa curiosité commence à s’éveiller et il aura envie d’exploiter son environnement. Vous pouvez installer un lit cabane dans sa chambre.

Vous pouvez trouver différents modèles sur le marché, dont ceux ayant un design scandinave. Le lit est posé sur le sol, pouvant servir d’aire de jeux. Si vous craignez que l’enfant roule, ajoutez plus de coussins plats autour du lit. Vous verrez que l’enfant s’adaptera vite à l’environnement. Certains modèles de lit cabane sont évolutifs. Vous pouvez opter pour les modèles avec de petits barreaux, que vous pourrez enlever progressivement au fur et à mesure que l’enfant grandit.

Un lit Montessori pour bébé à 6 mois

Installer un lit cabane avec barrière peut être un lit cabane avec barrières, si vous n’êtes pas convaincu de laisser votre enfant seul dans sa chambre. Avec la barrière de sécurité, l’enfant sera en sécurité sans avoir l’impression d’être confiné.

Vous n’êtes pas obligé de choisir les modèles avec des barrières fermées. Il existe des lits cabanes avec barrières semi-ouvertes. Votre enfant restera donc en sécurité pendant qu’il dort et de sortir de son lit tranquillement une fois réveillé.


De 3 mois à 6 mois, vous pouvez également opter pour un parc bébé lit cabane. L’enfant aura la sensation de se trouver dans une aire de jeux tout ayant le sentiment d’être en sécurité. À cet âge, l’enfant passera la majeure partie de son temps à découvrir son corps, donc il n’envisagera pas de se déplacer hors de son lit.

Un lit Montessori pour bébé à 1 an

À 1 an, l’enfant aura pleinement besoin de toute sa liberté pour s’épanouir correctement. Il est déjà capable d’explorer seul. Il faut donc un lit adapté. Évitez les lits avec barrière. Pour son développement moteur, il aura besoin de faire des roulades, de sortir de son lit quand il en a envie et d’y retourner quand il en ressent le besoin.

Évitez les lits cabanes avec barrières qu’il peut considérer comme des limites qu’il ne doit pas franchir pour atteindre un autre endroit de sa chambre. Ajoutez du tapis moelleux tout autour pour éviter les accidents. Il sera parfaitement à son aise quand vous lui chanterez une berceuse ou quand vous le lui lirez une histoire avant qu’il s’en dorme. Vous pouvez vous asseoir par terre à côté lui pour partager un moment de complicité avec lui.

Pour sécuriser l’enfant, vous devez limiter les meubles avec des angles aigus dans la chambre, sécuriser toutes les prises et les fils électriques en les condamnant derrières des meubles que l’enfant ne pourra pas déplacer. Les barrières de sécurité doivent être placées au niveau de la porte de sa chambre, surtout si celle-ci se trouve à l’étage. Toutes les zones dangereuses de la maison doit être sécurisée.

La philosophie Montessori pour le sommeil de bébé

Pour grandir correctement, dormir sera l’activité principale de votre bébé. C’est l’objet principal de l’étude que Maria Montessori a réalisé, dont les résultats ont été publiés dans son livre « L’enfant ». Elle évoque des choses simples auxquelles les parents ne font pas attention alors qu’elles sont indispensables pour le développement de l’enfant. Parmi les différents chapitres abordés dans le livre, Maria Montessori consacre une grande partie de son œuvre à l’analyse du sommeil de l’enfant.

Pour la praticienne, un enfant n’est pas une horloge, comme beaucoup de parents semblent penser. Certes, le sommeil est primordial pour le bon développement cerveau, mais cela ne rendra pas votre enfant plus bête s’il dort moins que ses camarades.

Certains parents ont tendance à prioriser le sommeil artificiel, en lui imposant un rythme non mesuré à l’enfant, souvent pour pouvoir retrouver les moments de liberté perdus avant sa naissance. Pourtant, avec cette attitude, la phase d’endormissement de l’enfant prendra plus de temps que prévu.

Obligé l’enfant à s’endormir à 20 heures, nécessitera un accompagnement de 1 h 30 avant qu’il trouve le sommeil. Il n’est pas horloge que vous pourrez coucher et réveiller au moment où vous en avez envie. Avec la méthode Montessori, vous prioriserez les besoins de vos enfants en fonction de son cycle de sommeil. Ainsi, fini les cris et les pleurs chaque soir avant qu’il ne s’endorme.


Avec cette méthode, vous bannissez cette cage qui sert de berceau dans la chambre de votre enfant. Vous pensez sécuriser votre enfant en le faisant dormir dans un lit entouré de barrières, cependant, vous ne vous rendez pas compte qui vous envahissez son environnement en faisant cela, vous portez également atteinte à sa liberté, car il aura toujours sous les yeux ces limites qui l’empêche d’explorer ses facultés.

Les adultes oublient souvent qu’il ne s’agit pas de ce qui est bon pour eux avec les lits à barreaux, mais de ce qui convient à l’enfant, car sa chambre c’est son univers. Pourquoi l’enfant crie et pleure à son réveil ? Parce qu’il est emprisonné et qu’il doit demander à quelqu’un de sortir de là. Par contre, s’il est libre de sortir de son lit sans l’aide de personne, il pourra s’occuper avec ses jouets en attendant que ses parents finissent leurs tâches.

L’enfant a meilleur sommeil avec un matelas posé au sol.

L’analyse de Maria Montessori évoque le fait que l’enfant dort mieux au contact du sol. Il ne se plaigne pas des monstres sous le lit qui vont le dévorer. Pour éviter les problèmes d’humidité, le matelas sera posé sur un sommier et sur un tapis. Cela facilitera la transition entre le lit et le sol.

Les rituels sont nécessaires, mais l’enfant ne doit pas en être dépendant. Les berceuses ou les doudous sont utiles pour créer un sentiment de sécurité chez lui. Cependant, il doit être capable de s’en dormir sans ces artifices, car dans le cas contraire, se coucher sera une véritable torture pour l’enfant qu’il n’a pas entendu la même comptine ou quand le doudou n’est pas avec lui.

La méthode préconise le changement des rituels régulièrement. Au lieu de lui chanter la même berceuse, il faut préparer plusieurs berceuses à lui chanter tous les soirs. Il en est de même pour les histoires que vous allez lui raconter tous les soirs. Il faut parfois aussi l’habituer à ne rien lui raconter pour qu’il arrive à comprendre que le sommeil doit venir naturellement et non provoqué par ces rituels.

Il faut comprendre que chose que vous imposerez à votre enfant aura un impact sur son autonomie. Un adulte entièrement autonome a acquis son autonomie très tôt durant son enfant. Le fait de lui imposer une heure fixe pour s’endormir entrave à sa liberté d’avoir ses propres décisions. Il aura un meilleur sommeil quand il se sent en confiance.

Cela lui sera bénéfique s’il peut avoir son temps de sommeil normal. Le fait de le forcer à s’endormir à l’heure que les parents le souhaitent, dans un environnement que les parents ont créé finalement pour eux, ne vie fera que créer des frustrations chez lui. Au lieu d’être réparateur, le sommeil peut être dévastateur, car il ne rêve pas, il fera des cauchemars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}