Le bon taux d’hygrométrie dans la chambre de bébé

Le bon taux d'hygrométrie dans la chambre de bébé

Ni trop chaud, ni trop froid ! Nos experts s’accordent à dire que la température idéale dans la chambre de bébé en hiver se situe entre 18 et 20 °C. Elle ne doit pas excéder 28 °C en été.

Mais savez-vous qu’un autre facteur, tout aussi important, est à prendre en compte ? Pour un sommeil réparateur de votre enfant, ne laissez rien au hasard. Maintenir le bon taux d’hygrométrie dans la chambre de bébé est gage d’un repos de qualité. Bien dans son lit, bébé fait ses nuits.

Mais au fait, qu’est-ce que l’hygrométrie ?

Le saviez-vous ? Utiliser le terme « hygrométrie » pour définir le taux ambiant d’humidité est une erreur. Il faut parler d’humidité relative ou de degré d’humidité. L’hygrométrie caractérise en réalité la science qui permet d’en mesurer le taux. Mais ne nous formalisons pas et tâchons plutôt d’apporter une explication. Le degré d’hygrométrie s’exprime en pourcentage.

Pour faire simple, les gouttelettes qui ruissellent sur le carrelage de votre salle de bain quand vous prenez votre douche représente un taux de 100 %. À l’inverse, l’air intérieur sera jugé trop sec si cette valeur approche de 0 %. Mais soyons clair, cela n’arrive jamais, pas même dans les régions les plus arides. Entre 10 et 20 % d’humidité relative, l’atmosphère est jugée comme étant impropre pour le confort de l’organisme.

Le bon taux d'hygrométrie dans la chambre de bébé
Le bon taux d’hygrométrie dans la chambre de bébé

Pourquoi est-il important de connaître le taux d’hygrométrie ?

Les conditions météorologiques font varier le pourcentage d’humidité. Retenez simplement que plus l’air est chaud, plus il peut contenir de vapeur d’eau (eau contenue dans l’air). Or, que se passe-t-il quand la soirée arrive ? Eh bien, la température baisse ! Donc, en perdant des degrés la nuit, l’air ambiant arrive plus rapidement à son point de saturation dit « point de rosée ». C’est ainsi que de la condensation se forme sur les fenêtres, par exemple. Dans les situations les plus extrêmes, les problèmes d’humidité crées de la moisissure et des odeurs.

Cela n’arrivera pas si vous mesurez le degré d’humidité. En plaçant un hygromètre dans la chambre de bébé, vous aurez toujours une information visuelle vous permettant d’agir positivement sur le confort de son nid douillé. Le taux d’humidité doit se situer entre 40 et 60 % avec un idéal autour de 50 %. Un air trop sec provoque entre-autres des problèmes respiratoires, une irritation des muqueuses, de l’asthme et des migraines. Une humidité de l’air trop conséquente crée du salpêtre, attire les acariens et génère des allergies, le rhume, etc. Bébé est fragile, il faut plusieurs mois avant que sa régulation thermique soit fonctionnelle.

Air sec, air humide, mais comment faire pour réguler ?

Vous lisez votre thermomètre puis votre hygromètre, et là vous constatez que certains indicateurs sont dans le rouge. Ne paniquez pas, nous allons vous donner toutes les solutions pour rétablir l’équilibre. Privilégiez toujours les méthodes naturelles et si vous décidez d’utiliser un humidificateur ou un déshumidificateur, quelques règles sont à respecter.

Agir sur le taux d’humidité

Nos conseils en cas d’air trop sec :

  • réduisez la température de la pièce sans descendre en dessous de 18 °C ;
  • posez un verre d’eau sur le radiateur (sauf si celui-ci est électrique), l’évaporation de l’eau permet d’humidifier l’air ;
  • en été, mettez un linge humide sur un ventilateur et faites-le tourner le temps nécessaire ;
  • faites sécher votre linge sur un étendoir, l’évaporation fera augmenter le taux d’humidité ;
  • entrouvrez les portes de la salle de bain pour que l’humidité s’y déplace ;
  • aérez sa chambre à coucher plusieurs fois par jour pour l’assainir ;
  • en dernier recours, utilisez un humidificateur.

Si l’air est trop humide :

  • chauffez suffisamment la pièce pour l’assécher, en veillant à ne pas dépasser 20 °C ;
  • fermez la porte de la salle de bain et évitez toute source d’humidité proche de la chambre ;
  • vérifiez et nettoyez les bouches d’aération ;
  • en dernier recours, utilisez un déshumidificateur.

Humidificateur et déshumidificateur, les règles à respecter

L’humidificateur ou le déshumidificateur peut s’avérer utile pour résoudre un problème ponctuel de sécheresse ou d’humidité excessive. Mais si cela persiste, c’est que le souci se trouve ailleurs et nécessite l’intervention d’un expert. Avant d’investir dans ce type d’appareil et pour la qualité de l’air, nous vous conseillons d’équiper votre maison d’un système de ventilation efficace de type VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Les 3 règles à suivre :

  1. Nettoyez l’appareil tous les 3 jours pour éviter la prolifération de microbes.
  2. Préférez utiliser une eau déminéralisée ou distillée pour éviter la présence de micro-organisme et la formation de calcaire.
  3. Supprimez toutes traces de moisissures apparentes sur l’équipement.

Fort de ce constat, Dodonaturel vous fait une promesse : la technologie Breathair® de nos matelas préserve votre bébé du risque bactérien et évacue sa transpiration grâce à son hyper respirabilité. Avec un tel confort, bébé aimera passer du temps dans son lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}